Bio-FR

Laura Splan's work interrogates the material manifestations of our cultural ambivalence towards the human body. Her conceptually based projects employ a range of traditional and digital techniques. She often uses found objects and appropriated sources to explore socially constructed perceptions of order and disorder. Much of her work is inspired by experimentation with materials and processes including blood, cosmetic facial peel and digital fabrication.

Bio (FR)

Mon travail explore les perceptions de la beauté et de l’horreur, du confort et du malaise.  J’utilise l’imagerie anatomique et médicale comme un point de depart afin d’examiner ces dualités et notre ambivalence envers le corps humain. Les virus, le sang, les rayons x et les viscères peuvent être à la fois troublants et séduisants. J’ai souvent combiné des images et des matériaux scientifiques avec des matériaux plus domestiques ou familiers.  L’ornementation du papier peint ou la conception d’un napperon apporte une sorte de soulagement dans sa familiarité et sa structure agréable. Cette juxtaposition crée une réponse qui oscille entre séduction et répulsion, confort et aliénation.  J’essaie de créer un travail qui évoque une expérience dichotomique avec des images formelles qui, lors d’examen plus attentif, révèlent une certaine vérité inconfortable sur nos conditions culturelles et biologiques. Mon travail tente de remettre en question nos réponses préconçues à ces images en incitant le spectateur à y regarder à deux fois afin de réevaluer ses perceptions initiales. 

Je suis souvent inspirée par les qualités intrinsèques d’un matériau ou d’un processus. J’aime l’expérimentation qui va avec la découverte que la viscosité du sang facilite son utilisation comme “encre”, ou que la plasticité du peeling facial cosmétique permet son utilisation comme “tissu”. Décrypter les implications narratives et les possibilités poétiques au sein (san) de ces propriétés est une partie importante de ma pratique. Je m’intéresse à une exploration de la signification historique et contemporaine qu’une culture projette sur un objet, un matériau, ou une image aussi bien qu’à une enquête sur leurs attributs physiques. Il est important que mes œuvres soient réflexives et autonomes, ou comment la forme d’un objet peut révéler non seulement son sens, mais aussi les matériaux et les processus avec lequel il a été fait.

EN
CH
FR
DE